Gestion dynamique du personnel

Au 31 décembre 2016, le SPF Intérieur comptait 5.717 collaborateurs soit 228 supplémentaires par rapport à janvier 2016. Ces recrutements exceptionnels et pour la plupart temporaires concernent essentiellement 3 services opérationnels :

  • les centres d’appels d’urgence 112/100 et 101 ;
  • les instances d’asile et le service « retour » de l’Office des étrangers ;
  • la direction générale du Centre de crise .

D’autres directions générales (Sécurité civile et Institutions et population) ont connu, en 2016, en revanche, une diminution de leur capacité (4%).

En 2016 :

  • l’âge moyen du personnel est de 44 ans ;
  • le SPF compte 50,80 % d’hommes et 49,20 % de femmes ;
  • 56,20 % des collaborateurs sont néerlandophones et 43,80 % francophones ;
  • parmi les collaborateurs, 30,08 % sont contractuels et 69,92 % statutaires.

Géographiquement parlant, 2.657 collaborateurs (soit 46,50 %) travaillent dans les services décentralisés du SPF (c’est-à-dire dans d’autres services que les centraux situés à Bruxelles) :

  • les centres fermés de l’Office des Etrangers ;
  • les centres d’appels urgents ;
  • les unités opérationnelles de la Protection civile ;
  • les services fédéraux des gouverneurs ;
  • les services chargés de la délivrance des cartes d’identité électroniques dans les communes ;
  • les services régionaux du Registre national ;
  • le Service central de traduction allemande.

Au sein du SPF Intérieur, 3.464 collaborateurs occupent une fonction qui permet le télétravail. En 2016, le nombre de télétravailleurs a augmenté pour passer à 790 (contre 735 en 2015). Au total, près de 23 % du personnel effectuent du télétravail.