We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Terrorisme – Plan d’urgence national

Le Centre de Crise se voit confier de nouvelles missions par le Plan d’urgence national en matière de terrorisme. Ces missions concernent notamment la prise de mesures urgentes et la co-présidence avec le Parquet fédéral de la « Cellule de gestion ».

L’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace

Afin de répondre aux nouvelles missions qui lui incombent et d’intégrer au mieux les nouveaux membres du personnel, l’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (OCAM) s’est doté d’une nouvelle structure et d’un nouvel organigramme.

En 2016, le SPF Intérieur a mis sur pied « l’Unité d’Information Passagers » (UIP) au sein du Centre de Crise. Cette unité est compétente pour l’enregistrement et le traitement des données des passagers (Passenger Name Record ou PNR). En plus du recrutement du personnel pour la création de l’UIP, une business analyse a été réalisée avec le soutien du Fonds européen de Sécurité intérieure (ISF) pour définir les exigences nécessaires au développement du système IT. Les services de police, de renseignement et de sécurité se sont également concertés afin de renforcer la collaboration.

La réalisation à très court terme d’un cadre juridique pour le traitement des données passagers et l’initiative du Ministre Jan Jambon de négocier avec nos pays voisins une approche commune pour les trains à grande vitesse démontrent que les autorités belges considèrent l’analyse des données des passagers comme une priorité.

© Jeff Greenberg

© Jeff Greenberg

Opérationnelle depuis le 1er mai 2016, ses missions sont : le suivi du screening des demandeurs d’asile, le suivi administratif des prédicateurs de haine, la création et la conduite d’un groupe de travail « asile et migration » intégré au Plan R, le suivi des dossiers individuels et l’appui aux services d’exécution de l’OE.

Attentats du 22 mars 2016

Le Centre de Crise a coordonné les différents services et autorités concernés afin de veiller aux secours des victimes, ainsi qu’à la sécurité et l’information de la population.

La Protection civile a participé à la recherche et à l’évacuation des victimes des attentats.

Collaboration entre l’OE et les services de renseignement : depuis décembre 2015, la Sûreté de l’Etat et le Service général du Renseignement et de la sécurité (Défense) procèdent à un screening systématique de chaque demandeur d’asile.