We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Notre organisation en 2017

Au 31 décembre 2017, le SPF Intérieur comptait 5.578 collaborateurs, ce qui représente une baisse de 76 par rapport à janvier 2017.

En 2017 :

  • l’âge moyen du personnel est de 43,52 ans ;
  • le SPF compte 50,58 % d’hommes et 49,42 % de femmes ;
  • 56,59 % des collaborateurs sont néerlandophones et 43,41 % francophones ;
  • parmi les collaborateurs, 28,80 % sont contractuels et 71,20 % statutaires.

Géographiquement parlant, 2.603 collaborateurs (soit 46,67 %) travaillent dans les services décentralisés du SPF (c’est-à-dire dans d’autres services que les centraux situés à Bruxelles). A savoir :

  • les centres fermés de l’Office des Etrangers;
  • les centres d’appels urgents;
  • les unités opérationnelles de la Protection civile;
  • les services fédéraux des gouverneurs;
  • les services chargés de la délivrance des cartes d’identité électroniques dans les communes ;
  • les services régionaux du Registre national;
  • le Service central de traduction allemande.

Au sein du SPF Intérieur, 3.155 collaborateurs occupent une fonction qui permet le télétravail. En 2017, le nombre de télétravailleurs a augmenté pour passer à 868 (contre 791 en 2016), ce qui représente près de 27,52 % du personnel.

Tuesday 9 May 2017
Tuesday 9 May 2017

En leur qualité de commissaires du gouvernement fédéral dans les provinces, les gouverneurs se voient confier des missions visant à assurer l’exécution et l’application de la réglementation fédérale. Il s’agit d’un ensemble de tâches très variées, notamment dans les domaines suivants :

  • Sécurité civile et plans d’urgence
  • Sécurité policière et de ordre public
  • Tutelle administrative spécifique sur le fonctionnement de la police locale
  • Législation sur les armes
  • Services d’incendie
  • Traitement des dossiers en matière de calamités.

En outre, les gouverneurs de province sont chargés de la préparation politique des tâches qui leur sont confiées. Les gouverneurs de province sont également commissaires des gouvernements des Régions et des Communautés. En vue de l’exécution de ses missions fédérales, le SPF Intérieur met des fonctionnaires à la disposition des gouverneurs.

L’arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale comprend un haut fonctionnaire et un vice-gouverneur. Le vice-gouverneur est nommé et révoqué par le gouvernement bruxellois.

Parfait bilingue, le vice-gouverneur est chargé de veiller à l’application des lois et règlements relatifs à l’emploi des langues en matière administrative dans les communes de l’arrondissement administratif de Bruxelles-Capitale. Son statut est identique à celui du gouverneur de province.

Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017

En juillet 2016, le service public fédéral Intérieur s’est doté d’un nouveau site web. Plus moderne et convivial, il contient des informations notamment sur la sécurité, les élections, l’identité, l’asile et la migration.

Pour aider les citoyens à trouver rapidement et efficacement des informations, le nouveau portail du SPF Intérieur est :

  • informatif : les missions du SPF sont présentées en quatre thèmes et renvoient directement aux informations indispensables ;
  • réactif : le site reprend les dernières nouvelles du SPF dans les rubriques Actualités et Tweets ;
  • responsive : le site peut être consulté sans aucun problème depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.
Friday 5 May 2017

La Cellule Sécurité de l’Information et Contrôle interne veille à l’application correcte des principes de bonne gouvernance et de sécurité de l’information.

Elle contribue également à un système effectif et efficient de gestion interne au sein du SPF Intérieur et à une maitrise optimale des risques en vue d’atteindre les objectifs du SPF.

Pour atteindre ses objectifs, la cellule définit, améliore et encourage de façon continue les politiques, processus et standards de contrôle interne et de sécurité de l’information.

Voici les actions menées par la cellule en 2016 :

Sécurité de l’information

  • Sensibilisation autour de la cyber-sécurité au moyen de diverses publications sur l’intranet, évaluation du hacking éthique et mesure (test de hameçonnage).
  • Formulation d’avis concernant plusieurs projets tels que l’AMIF-ISF, Be-Alert, Evibel pour la DG Office des Etrangers, consolidation des centres de données pour ICT, Only once pour la DG Sécurité et Prévention, gcloud, eBox, BeDigital…
  • Plan de sécurité de l’information développé et validé par le Comité de direction du SPF Intérieur.
  • Lancement d’un forum sur la sécurité de l’information (les cinq Directions générales et les trois Directions d’encadrement du SPF Intérieur y sont représentés).

Contrôle interne

  • Evaluation, au moyen d’une mesure de référence, d’un contrôle interne dans les cinq Directions générales et les trois Directions d’encadrement qui composent le SPF Intérieur.
  • Elaboration d’un plan phasé pour la mise en place d’un système de contrôle interne.
  • Développement d’une méthodologie relative à la description de processus et d’analyses des risques.
  • Support pour les analyses des risques et les audits.
  • Rédaction d’un rapport annuel sur le système de contrôle interne pour le Comité d’audit de l’Administration fédérale.
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017
Friday 5 May 2017

Au 31 décembre 2016, le SPF Intérieur comptait 5.717 collaborateurs soit 228 supplémentaires par rapport à janvier 2016. Ces recrutements exceptionnels et pour la plupart temporaires concernent essentiellement 3 services opérationnels :

  • les centres d’appels d’urgence 112/100 et 101 ;
  • les instances d’asile et le service « retour » de l’Office des étrangers ;
  • la direction générale du Centre de crise .

D’autres directions générales (Sécurité civile et Institutions et population) ont connu, en 2016, en revanche, une diminution de leur capacité (4%).

En 2016 :

  • l’âge moyen du personnel est de 44 ans ;
  • le SPF compte 50,80 % d’hommes et 49,20 % de femmes ;
  • 56,20 % des collaborateurs sont néerlandophones et 43,80 % francophones ;
  • parmi les collaborateurs, 30,08 % sont contractuels et 69,92 % statutaires.

Géographiquement parlant, 2.657 collaborateurs (soit 46,50 %) travaillent dans les services décentralisés du SPF (c’est-à-dire dans d’autres services que les centraux situés à Bruxelles) :

  • les centres fermés de l’Office des Etrangers ;
  • les centres d’appels urgents ;
  • les unités opérationnelles de la Protection civile ;
  • les services fédéraux des gouverneurs ;
  • les services chargés de la délivrance des cartes d’identité électroniques dans les communes ;
  • les services régionaux du Registre national ;
  • le Service central de traduction allemande.

Au sein du SPF Intérieur, 3.464 collaborateurs occupent une fonction qui permet le télétravail. En 2016, le nombre de télétravailleurs a augmenté pour passer à 790 (contre 735 en 2015). Au total, près de 23 % du personnel effectuent du télétravail.