We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Planification d’urgence

16.02.2016 – 10 ans d'existence de l’arrêté royal sur la planification d’urgence locale

 

10-ans-planification-urgence

L’année 2016 a marqué les 10 ans d’existence de l’arrêté royal relatif à la planification d’urgence locale. Vu l’évolution rapide de la société, cet anniversaire était l’occasion de travailler avec les partenaires locaux et multidisciplinaires du Centre de Crise à la révision de cet arrêté royal et des circulaires qui ont suivi.

Durant cette révision, l’accent a été mis sur les réalités du terrain : l’objectif est d’arriver à un arrêté royal actualisé pour et par les autorités locales et les partenaires multidisciplinaires, soutenus par tous les acteurs locaux concernés. Cet arrêté royal doit cependant rester un cadre général. Il doit laisser suffisamment de liberté à chaque acteur pour remplir sa mission de planification d’urgence et de gestion de crise, avec suffisamment de créativité et d’espace pour évoluer.

Deux journées d’étude et deux workshops créatifs ont été organisés. Ils ont rassemblé près de 200 représentants des autorités locales et des services d’urgence et d’intervention. Ces participants ont pu donner leurs avis sur l’avenir de l’arrêté royal. Leurs idées, propositions d’adaptation et souhaits ont ensuite été rassemblés, analysés et traités par le Centre de Crise en plusieurs propositions concrètes, comme par exemple :

  • la désignation d’un fonctionnaire de planification d’urgence communal qui travaillerait à temps plein pour plusieurs communes ;
  • la création de pools d’experts pour une entraide professionnelle ;
  • la rédaction de plans d’urgence simplifiés et uniformes.

Ces propositions seront développées en 2017 et intégrées, dans la mesure du possible, dans le nouvel arrêté royal relatif à la planification d’urgence locale.

Les services fédéraux des gouverneurs et le Centre de crise élaborent actuellement au sein d’un groupe de travail spécifique une nouvelle structure simplifiée et uniforme pour la rédaction des plans d’urgence et contribue à la révision de l’arrêté royal de 2006 sur la planification d’urgence locale.

Seveso - Guide pour les exploitants des 209 entreprises SEVESO seuil haut

En 2016, les dix membres de l’équipe de support Seveso du Centre de Crise ont mené de nombreuses actions, afin d’appuyer les efforts des autorités locales dans leur politique de planification d’urgence :

  • contributions à l’élaboration de 42 projets de Plans particuliers d’urgence et d’intervention (PPUI) provinciaux ;
  • participation à 13 exercices d’ampleurs diverses ;
  • analyses faites et avis rendus sur 56 rapports de sécurité établis par les établissements classés Seveso seuil haut ;
  • visites de 18 sites classés Seveso et concertations avec les entreprises.

Leur travail s’est en grande partie déroulé au sein-même des services fédéraux des gouverneurs, dans le but de renforcer les synergies et de favoriser l’échange des bonnes pratiques.

Sur base des besoins identifiés au niveau local, l’équipe Seveso a mené de front plusieurs projets qui porteront leurs fruits dans la durée :

  • élaboration d’un lexique des divers types de « zones » utilisés dans le domaine du risque Seveso ;
  • clarification pratique de la procédure de consultation du public dans le cadre de l’élaboration des PPUI Seveso ;
  • développement d’un plan d’action autour de la problématique des tests des PPUI ;
  • élaboration et diffusion du « Guide de rédaction du rapport de sécurité » à destination des exploitants : le rapport de sécurité constitue un document essentiel au travail de planification d’urgence. Via ce guide, le Centre de Crise souhaite fournir aux exploitants un outil technique et pratique pour les aider à rédiger leur rapport de sécurité.

Que faire en situation d'urgence ?

Les autorités et les services de secours mettent tout en œuvre pour gérer une situation d’urgence dans les plus brefs délais. Cependant, il n’est pas possible d’aider tous les citoyens en même temps. Dans certaines situations d’urgence, plusieurs heures peuvent s’écouler avant que les services de secours ne puissent venir vous aider. C’est pourquoi, des citoyens bien informés sont davantage susceptibles de développer des comportements adéquats.

Plus d’infos : www.info-risques.be

22.09.2016 – Exercice testant le nouveau Plan d’urgence Cyber

Vu l’évolution technologique de notre société moderne, le « cyber-risque » fait également l’objet de plans et procédures d’urgence, ainsi que d’exercices spécifiques. Le renforcement préventif de la protection des infrastructures critiques tient compte du cyber-risque en développant des plans de protection. En avril 2016, une cellule spécifique en charge de la cybersécurité a été mise en place au Centre de Crise.

En 2016, le Centre de Crise a rédigé, en collaboration avec le Centre pour la Cybersécurité en Belgique (CCB) et les autres acteurs concernées, un « Plan d’urgence cyber ».

Le Centre de Crise a également participé à plusieurs exercices pour tester et améliorer ce plan :

  • Crisis Management Exercise (CMX) 2016 de l’OTAN, pour son volet national lié à la cyber-sécurité (mars 2016).
  • « Table-top Exercise » : premier test pratique du « Plan d’urgence cyber » (septembre 2016). Cet exercice organisé par le CCB en collaboration avec le Centre de Crise, a rassemblé des représentants :
    • de la Federal Cyber Emergency Team (CERT) ;
    • de la Federal Computer Crime Unit (FCCU) de la Police fédérale ;
    • de l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) ;
    • du Service public fédéral Technologie de l’Information et de la Communication (Fedict) ;
    • du Service public fédéral Justice ;
    • du Service public fédéral Economie.
  • Euro-cybex organisé par l’European Union Agency for Network and Information Security (ENISA) (octobre 2016).