We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Modernisation du Registre national

Une nouvelle phase dans la modernisation du Registre national a été clôturée le 1er février 2016. Toute l’infrastructure Belpic a été remplacée et modernisée en vue d’augmenter la capacité et de rendre le système plus facile d’accès.

Cette modernisation rencontre les besoins suivants :

  • les titres de séjour pour citoyens non européens, ainsi que les passeports contiennent désormais des données biométriques (comme les empreintes digitales, par exemple). Il était nécessaire d’augmenter la capacité de l’infrastructure pour délivrer ces documents d’identité ;
  • le document papier qui contient toutes les données figurant sur une carte d’identité électronique sera remplacé par un document électronique. Ce document constitue la base de la création de toute carte d’identité. Jusqu’ici, il était acheminé par transport sécurisé depuis la commune vers le producteur de la carte. Au printemps de 2017, les communes utiliseront la version électronique de ce document.

Près d’un milliard de transactions

En 2016, on enregistre 940.275.950 transactions dans le Registre national. Cela représente une augmentation de 17,72 % par rapport à 2015. Il s’agit de l’augmentation la plus importante depuis 2012.

Les communes pourront prochainement consulter l’historique des photos et des signatures via le Registre national

En 2016, tout a été mis en place afin de permettre prochainement aux communes de consulter, via le Registre national, l’historique des photos et des signatures des cartes d’identité et des cartes d’étranger délivrées au cours des 15 dernières années. Dans le cadre de la lutte contre la fraude à l’identité, la police aura également accès à ces deux informations.